La mobilisation des étudiants, des professeurs et de l'encadrement autour d'un projet d'Ecole

La poursuite d'objectifs nécessite que les responsabilités des uns et des autres soient déterminés précisément. En l'absence d'une communication claire à ce sujet, il existe le risque que les étudiants se placent en tant que " clients " (...nous payons, donc nous avons le droit à...) et que les enseignants et l'encadrement se limitent à organiser la diffusion de connaissances. Au contraire, l'objectif est de rassembler tous les acteurs d'une Ecole autour d'un but commun.

Contrairement à certaines Ecoles de Commerce qui accordent une grande liberté à l'étudiant une fois qu'il est admis, les meilleures écoles soumettent leurs étudiants à une obligation de résultat. Pour être diplômés, les étudiants devront justifier d'une polyvalence en gestion et en management, d'une excellente maîtrise de l'option choisie, d'une large ouverture internationale et de la pratique de deux langues étrangères .

Pour leur part, les enseignants se voient confier une mission qui dépasse le respect des programmes et la ponctualité en cours. Leurs objectifs concernent tant les savoirs, que les savoir-faire et le savoir-être. Les comportements à acquérir à caractère professionnel comprennent l'efficacité, le respect des procédures et des délais, l'ordre et la rigueur, la capacité à travailler en équipe, la réactualisation permanente des connaissances, l'aisance dans la communication, etc. Une attention particulière doit également être donnée à la psychologie des différents métiers enseignés ainsi qu'aux notions de respect du client, de fiabilité des informations, d'éthique des affaires et de déontologie professionnelle.

A la direction d'une Ecole revient une la mission essentielle : l'insertion professionnelle de l'étudiant. Pour ce faire, doivent servir d'intermédiaire le service des stages mais également les professeurs et l'encadrement, qui possèdent aux yeux des recruteurs l'atout d'avoir vus pendant des dizaines d'heures opérer les étudiants, dans toutes sortes de situations. En amont, l'organisation des études doit être irréprochable, tant d'un point de vue logistique qu'administratif. Pour finir, l'étudiant doit se voir offrir toutes les conditions lui permettant de s'épanouir : vie associative riche, suivi individualisé et participation active aux projets de développement de SON Ecole.

Au final, le projet d'Ecole doit permettre une amélioration des procédures, mais surtout un engagement et une responsabilisation accrus des étudiants, de l'encadrement et des professeurs. De la même manière que la confiance est le principal moteur de l'économie, la fierté d'appartenance partagée par tous les acteurs d'une Ecole constitue son plus grand avantage compétitif.